Connaissez vous le jeu de balle ?

déc 12, 2010 1 commentaire par

Le jeu de balle, ou Pok-a-tok en langue Maya, ou encore Tlachtli en náhuatl, était une activité cérémoniale à caractère rituel portant la symbolique du  » récit de la création « . On le retrouve dans la mythologie Maya au temps des Jumeaux Héroïques, mais daterait probablement de la culture Olmèque (1500 à 400 av-JC).

Le jeu de balle a la forme d’un « I » majuscule dont les grands côtés sont composés de murs inclinés. Parfois, un anneau de pierre se trouve sur chaque plan incliné.En haut de chaque mur, sur chaque plateforme se trouvait le public.

Les dimensions du terrain varient en fonction de la région. Le plus grand (connu bien sur) se trouve à Chichén Itzá, avec 140 m de longueur et 35 m de large.

But du jeu

Deux équipes de sept joueurs chacune s’affrontent. Le but du jeu est de faire rebondir une balle de caoutchouc (10 – 12 cm de diamètre) dans le camp adverse ou de la faire passer dans l’un des anneau de pierre quand ceux-ci sont présents. Par contre, la balle ne doit jamais tomber au sol dans son camp. Les joueurs ne peuvent la toucher qu’avec les hanches, les coudes ou les genoux, jamais avec les mains ou les jambes. Sachant que les joueurs étaient en général de petite taille, il est facile de penser que rare étaient les passages de la balle dans l’un des anneaux (en général, au premier passage dans l’anneau, le jeu s’arretait). C’étaient alors les dieux qui déterminaient les vainqueurs du jeu de balle, comme ils décidaient qui serait victorieux à la guerre. Les perdants avaient donc généralement le privilège d’être sacrifiés, rappelant ainsi les origines mythiques de la civilisation Maya et la résurrection du dieu maïs.

Symbolique du jeu

Le jeu de balle symbolise en fait le combat à mort qui eut lieu au cours de la troisième création. Le sol du terrain représente la plate-forme terrestre, censé séparer le monde humain du Monde inférieur. C’est pourquoi on dit que les dieux déterminaient les vainqueurs du jeu de balle.

Les jeux de balle n’avaient pas lieu à n’importe quel moment : ils étaient programmés par les astronomes et les prêtres mayas à des dates bien précises, en fonction du calendrier sacré de 260 jours. Cependant, il faut distinguer 2 types de parties :

  • Celles réservées aux joueurs et spectateurs du peuple
  • Celles réservées à l’élite régnante (rois, nobles, seigneurs) dont les parties s’apparentent à un jeu de guerre rituel.

Participer au jeu de balle étaient un énorme privilège, tout comme le fait d’être sacrifié, bien que les joueurs n’étaient pas des seigneurs mais plus généralement des prisonniers de guerre.


Désormais, il ne reste plus que des ruines des ces terrains de jeux dans beaucoup de sites archéologiques.

Culture
avocat / cactus / churros / citrons / Cuisine Mexicaine / céviche / femme / frida / Guacamole / histoire / huevos / infos pratiques / infos voyageurs / kalho / khalo / mexique / omelette / peintre / peinture / poissons / politique / Recettes Mexicaine / recommandation / recommandations / San Miguel de Allende / Tacos pastor tortillas achiote / tortilla / tourisme / ville coloniale / vol / voyage
  • Amira

    Bonjour , à quoi ressemble le pok-a-tok , c’est urgent c’est un devoir pour debut juillet!!!!!